النقابة الوطنية للتعليم الثانوي - SNES

Le SNES dénonce la retenue de 10 jours de craie

vendredi 25 mars 2022

Déclaration

Après avoir examiné, au sein du Syndicat National de l’Enseignement Secondaire, la circulaire émise par le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale et de la réforme du système éducatif le 22 mars 2022, nous avons constaté un certain nombre d’abus qui violent les textes explicites qui régissent et contrôlent la relation salarié - employeur, et la preuve en est le texte de cette circulaire sur une retenue de prime d’un mois complet pour un salarié qui a 10 jours d’absences justifiés (nous disons justifiés), et nous sommes pleinement conscients qu’il ne s’agit là que d’une provocation envers l’enseignant et d’un mépris de l’ensemble du corps éducatif.
Il est vrai que l’octroi de certaines primes aux enseignantes en cas de maternité et de veuvage est un pas dans la bonne direction, même s’il répond à des revendications syndicales envie de mettre l’éducateur dans des conditions meilleures .

Nous ; au sein du Syndicat National de l’Enseignement Secondaire SNES , confirmons ce qui suit :

1- Nous dénonçons la démarche irréfléchie prise par le ministère de priver les éducateurs d’une maigre allocation afin de mépriser davantage les enseignants.
2- Nous demandons au Ministère d’annuler Immédiatement cette démarche, qui est totalement inacceptable.
3- Nous demandons à tous les acteurs du cadre syndical de resserrer les rangs pour faire face à toute sorte de déshonneur et d’intimidation en vers l’enseignent.

Nouakchott 24 mars 2022

Le Comité Exécutif


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 48090