النقابة الوطنية للتعليم الثانوي - SNES

Le SNES en grève

lundi 18 février 2019

Communiqué de presse
Le Syndicat national de l’enseignement secondaire (SNES) a exécuté un débrayage avertissement dans les établissements d’enseignement secondaire sur l’ensemble du territoire national aujourd’hui 18 Février 2019.
Ce débrayage a été suivi jusqu’à 100% dans beaucoup d’établissements, reflétant l’intérêt accordé d’une manière générale par tous les enseignants du secondaire à cette décision de protestation nationale.
Après avoir évalué cette étape de notre lutte, le syndicat :
- Félicite les enseignants mauritaniens pour le succès de ce débrayage qui concrétise leur volonté de rehausser le niveau de l’éducation en Mauritanie par l’action syndicale sérieuse et responsable.
- Appelle le gouvernement à répondre aux revendications justes des enseignants afin d’améliorer le niveau de l’éducation dans notre pays.
- Réprouve le silence du gouvernement face aux mouvements de protestation des enseignants, tout en le tenant pleinement responsable des conséquences de cette attitude, qui impose au syndicat de poursuivre toutes les formes de protestation légitime.
- Affirme sa position quant à la nécessité d’accorder à l’éducation dans notre pays l’intérêt nécessaire pour remédier aux déséquilibres graves dont elle souffre, à commencer par l’amélioration des conditions des enseignants en leur accordant un salaire suffisant, en libérant les avancements de carrière tout en réglant la totalité de leurs arriérés, en révisant le statut du corps de l’enseignement secondaire, d’une part. Et d’autre part, améliorer leurs conditions de travail, à commencer par la construction de salles de classes en nombres suffisants et l’entretien des salles existantes pour ne pas voir davantage de salles s’écrouler sur les têtes des élèves.
- Réitère sa ferme conviction de l’importance de la stratégie de coordination syndicale en tant que nécessité et en tant que revendication des professeurs de l’enseignement secondaire dans notre pays.
- Appelle les professeurs mauritaniens, quelles que soient leurs positions syndicales, à privilégier la coordination syndicale, l’unité d’action et de se préparer aux prochaines étapes de lutte, imposées par la situation actuelle.
Vive la lutte des professeurs !
Vive la Mauritanie libre et unie !
Nouakchott, le 18 Février 2019



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 49 / 32759